((( L'émission qui écoute la planète vibrer )))


© Depuis le 1er mai 2010




jeudi 10 juillet 2014

SisMixxx°3

- aporee -
(((une carte sonore mondiale)))

Depuis 1995, Udo Noll développe son idée de carte sonore mondiale, le projet aporee. Le principe en est simple, prendre une carte du monde et permettre à tout un chacun, réellement n'importe qui équipé d'une connexion internet, de pouvoir épingler un enregistrement (libre de droits d'auteurs évidemment) sur un endroit du monde, comme témoignage de l'instant où cette personne a entendu et enregistré ces sons, et donc comme témoignage laissé à la postérité.

Il est réellement fascinant de se laisser aller à une flânerie auditive sur cette carte, et c'est ce que j'ai choisi de faire ici. Il y a sur la carte d'aporee une fonction aléatoire permettant de laisser le hasard écrire les étapes du voyage sonore. Vous êtes donc conviés à un voyage aléatoire !
Mais en plus, une autre contrainte, qui m'est propre, est venue s'ajouter, rendant le voyage aveugle. En effet, pour des raisons strictement techniques, je ne peux pas entendre et enregistrer en même temps, j'ai donc dû me fier aux niveaux de chaque enregistrement et à leurs nom et localisation, pour construire cette pièce.

Ainsi, laisser vous guider et profitez d'un voyage inédit, qu'aucune agence ne propose encore !
De mémoire et sans exhaustivité, Taïwan, la Pologne, les Etats-Unis, la Belgique, la Sardaigne, la Mongolie, ...

Bon voyage !

(Comme évidemment le hasard fait bien les choses, il paraissait inévitable de ne pas tomber sur un enregistrement de Flavien Gillié, contributeur intrépide et stakhanoviste d'aporee, qui a déjà été maintes fois mis à l'honneur ici, avec mérite. Ce fut le cas par deux fois !)

vendredi 23 mai 2014

Radio Moniek
invite

le Sismophone
Sismophone 19

- Radio Sismoniek -

Sismophone_19_RadioSismoniek par le Tigre


[Cette émission est ma modeste contribution à Radio Moniek, la radio éphémère du festival Monophonic de Bruxelles.]

La couverture d'un livre est-elle une frontière infranchissable, sépare-t-elle deux mondes distincts, le nôtre, le "vrai", le "réel" de celui de la fiction, imaginaire, fantasmatique ? 
Non, cette frontière n'est pas aussi imperméable qu'elle semble l'être, mais le regard, l'esprit, osent rarement s'y faufiler par peur d'une rencontre inattendue avec un autre soi, qui sait ?
C'est à ce voyage que vous êtes invité(s), toutes et tous, fermons les yeux et voyageons à l'intérieur des livres. Imaginez ce qu'il s'y passe quand la couverture se referme...

Au fur et à mesure des pages, vos oreilles découvriront des images sonores diverses et variées, mais que j'espère appétissantes !


(Générique)
HISS TRACTS, Shortwave Nights, Constellation
Flavien Gillié
- Glowny Station (Cracovie), Disparitions
- Hélécine, une éolienne / Tubulaire au balcon, Encore un peu de ce monde

1 - Flavien Gillié, Enfants sous la pluie, Encore un peu ce monde
2 - Berserk!, Fetal Claustrophobia, Berserk!, RareNoiseRecords
3 - Phil Maggi, Intercontinental album
+ Morton Feldman, Whisper, Three Voices For Joan La Barbara
4 - Yves Montand, Clopin-Clopant
5 - Jerôme Noetinger / Will Guthrie, Face Off, erstwhile
6 - Isis, Oceanic, HYDRA HEAD INDUSTRIES
- False Light 'Ayal Naor remix'
- Hym 'Thomas Köner remix'
+ Death Grips, No Love Deep Web
+ Grand Pianoramax, Grand Pianoramax, ObliqSound
+ Flavien Gillié, Voices from Asia
7 - Born of six, Swapiti (extrait), Important Records
+ HAINO Keiji, Tenshi No Gijinka
+ moines bouddhistes d'Amdo, Ocora
+ Flavien Gillié, Bruxellisation (extrait)
8 - Compilation Soundeyet: On A Steady Diet of Hash, Bread, & Salt
Ignatz, Stin Ypoga
+ Berserk!, Berserk!, RareNoiseRecords


© Photo : Guy Laramée (Ici!)

samedi 18 janvier 2014

- Ma Définition de la

Techno -

A partir de ce jour, vous verrez fleurir non pas les marguerites printanières mais de nouveaux liens dans mon petit menu de gauche (pas de politique ici !).

J'entreprends d'encoder un certain nombre de mes cassettes démo de la période où le Sismophone était encore Dj Tigroo. La période bénite entre 1995 et 2000 où la techno me fut une révélation à de nombreux points de vue. Ce sont des mixes 100% vinyls, évidemment, sans date précise généralement, et sans playlist non plus (par pure paresse, je ne prendrai pas la peine de tenter de reconstruire des playlists, je laisse le plaisir des oreilles agir seul).

Les plus concernés d'entre vous auront reconnu dans le titre mon hommage au colossal Dj Hell, qui publia en 1992 un véritable disque-manifeste sur R&S Records, My Definition of House Music, un classique incontournable.

Quand j'aurai épuisé mon stock de cassettes de l'époque, il ne me restera plus qu'à en faire de nouvelles :) !

(Je laisse volontairement le silence au milieu du mix, correspondant au moment où la cassette se retourne. Car oui, ça fait partie de l'esthétique des cassettes.)

dimanche 27 octobre 2013

! EXCEPTIONNEL !


Sismophone_18

Sismophone_18 Live @ MH Gallery par le Tigre


Encore une magnifique opportunité grâce à la sémillante Mathilde Hatzenberger de pouvoir gratifier un public conquis et avide des musiques que je chéris !
Hier, donc, nouveau départ pour la MH Gallery 2.0, nouveau lieu au coeur vibrant de l'art et la mode à Bruxelles, avec le vernissage de la toute première exposition solo de l'alsacienne Dominique Kippelen, qui vînt sans coiffe mais avec panache !
Comme j'ai déjà dit une fois par le passé, que toutes les deux soient ici sismophonement remerciées !

Ainsi donc, voici la galerie comme si vous y étiez !

Au programme, dans le désordre, la délicate folie des chanteurs diphoniques mongols Huun Huur Tuu et des moines tibétains du monastère de Labrang, les enregistrements incongrus de Flavien Gillié, la cornemuse énivrante de Matthew Welch, le punk indonésiano-olympique d'Arrington de Dionyso, le mélange parfait de tradition et de modernité offert aussi bien par le représentant japonais MAKIGAMI Koichi et que par le projet ambitieux de son jeune alter ego français Gaspar Claus, l'ambient résolument ancrée dans le futur de Zreen Toyz et Oystein Jorgensen, les expérimentations audacieuses de Ghedalia Tazartès, et de magnifiques pièces de Pierre-Yves Macé, Wolfgang Mitterer, Björk, Winter Family, Fetisch Park, Ulf Langheinrich et Wilt...
Il y a eu aussi par endroits une baleine qui passait par là !

lundi 1 avril 2013



Sismophone_17


Pérégrination lumino-musicale au claire de lune...

(Toute ressemblance avec des faits ou des personnages ayant existé ne serait pas pure coïncidence, mais volonté délibérée.)

1 - Fetisch Park, Alluvial, Extreme
2 - Golem Mécanique, Zamek/2, Stroj/Zamek, Drone Sweet Drone
3 - Moriarty, BO "La véritable histoire du Chat Botté", Naive
4 - Anton Bruhin, Rotomotor, Alga Marghen
5 - Kenji Kawai, Floating Museum, BO "Ghost in the Shell"
6 - Feu Thérèse, Ca va cogner, Ca va cogner, Constellation
7 - Björk, Cetacea, The Music from Matthew Barney's Drawing Restraint 9, One Little Indian
8 - Trio Nueva Finlandia, Ha! What's going on?, Leo Lab
9 - MAKIGAMI Koichi, Tokyo Taiga, Tzadik
10 - On Ka'a Davis, Hardest Hard, DJoukoujou!, Tzadik

mardi 25 décembre 2012

SisMixxx°1

- Baku : Symphony of Sirens -


Quelle plus belle symbolique que ce jour de Noël pour porter sur les fonts baptismaux SisMixxx, une nouvelle série du Sismophone dédiée à des mixxx en temps réel ?

Quelle plus belle symbolique que ce jour de Noël pour une émission qui parle des sirènes du Père Noël, ces fameux six rennes qui l'emmenent fidèlement chaque année autour du monde à un train d'enfer... ? Peut-être la sirène du train retentira-t-elle, d'ailleurs !

En 1922, pour fêter les cinq ans de la Révolution d'Octobre, Arseny Avraamov est chargé de concevoir ce qui constitue encore de nos jours le projet musical le plus avant-gardiste jamais réalisé en extérieur, cette fameuse "Symphonie des Sirènes", qui réunissait bateaux, canons, choeurs et camions, ainsi que maints autres bruitages de toutes sortes dans le port de Bakou (aujourd'hui capitale de l'Azerbaïdjan). Il va sans dire que cet OMNI ('Objet Musical Non Identifié') est du "jamais entendu", et ça vaut le détour par la mer Caspienne, loin d'être casse-pieds !

(Plusieurs autres oeuvres vocales et musicales, essentiellement contemporaines de la Symphonie des Sirènes, vous accompagneront dans le voyage...)

L'ensemble des titres utilisés dans ce mixxx est extrait du disque Baku : Symphony of Sirens, sorti sur ReRMegacorp. Ce disque dresse un état des lieux de l'avant-garde russe du début du XXème siècle, ces enfants terribles qui ont grandement contribué, quoique dans l'ombre et parfois sous l'aile protectrice/menaçante de la propagande, à donner à la Russie communiste des parfums de liberté sonique.

samedi 15 décembre 2012

! EXCEPTIONNEL !


Sismophone_16

Sismophone_16 Live @ MH Gallery par le Tigre


Il y a à peine quelques heures s'est déroulé au sein douillet de la MH Gallery la présentation de l'installation (dé-)gustative d'Olivia Barisano "Junket Faces". C'est grâce à Mathilde et Olivia que j'ai eu l'opportunité de fournir une partition musicale improvisée sous forme d'habillage sonore pour cette installation. Que toutes les deux soient ici sismophonement remerciées !

Bien que le son soit passablement saturé et donc de piètre qualité (écoutable pourtant), je m'en excuse par avance auprès de vous chères et chers auditeurs, j'ai choisi de mettre en ligne cette improvisation pour donner un après-goût aux absent(e)s malheureux(ses) des ambiances qui ont zébré cette soirée.

Au programme, dans le désordre, des pièces de Kreng "l'ensorcelant magicien", Pierre-Yves Macé, Jon Rose, David Toop, Julia Kent, Winter Family, Ulf Langheinrich, Wilt, ainsi que des extraits de la BO d'INLAND EMPIRE et de l'extra-terrestre OVNI symphonique russe "Baku, la Symphonie des Sirènes"...
(en espérant n'avoir oublié personne !)

samedi 28 juillet 2012

Sismophone
invite

le mime aphone

((histoire sans paroles))°17

- Drone Sweet Drone -

HSP_17_DroneSweetDrone par le mime aphone


Si j'ai découvert Drone Sweet Drone, j'ai d'abord découvert un de ses fondateurs, Amaury Cornut alias Gryphée. Une histoire de passion, pour Moondog. Puis sa passion à lui, la guitare, sa guitare motorisée. A découvrir !

Et donc, Drone Sweet Drone. Je paraphrase :
"Drone Sweet Drone est une structure qui vise à promouvoir les musiques hybrides et contemporaines, ce au travers de trois axes majeurs. D’une part le micro-label « Drone Sweet Drone Records » regroupant des albums d’artistes rattachés à la structure. D’autre part, la création d’un catalogue d’artistes afin de diffuser leurs travaux de créations ou résidences. Enfin, nous espérons mettre en place un événement annuel permettant de présenter – sur scène ou en espace – les artistes du label au travers de concerts ou d’installations sonores."

Autant dire qu'avec déjà (seulement !) cinq sorties, le défi est relevé, vous allez le découvrir. La passion exsude de chaque note que l'on entend, il y a un remarquable travail de son et d'idées, donc vraiment, ce sont des vrais plaisir et honneur de vous présenter ce label. Il y a aussi la culture de l'objet disque, de l'objet soigné que l'on est heureux de voir tout autant qu'entendre, et ça compte énormément pour moi au temps de la dépréciation numérique de la musique...

Evidemment, l'avidité est grande avant les prochaines sorties !

Amatrices(teurs) de drones naturels ou industriels, de rythmes insensés ou introspectés, de field-recordings cocasses ou évocateurs, alors tout ça est pour vous !

Pour retrouver l'intégralité des plages utilisées dans cette partition et telles que disponible à la vente (oui oui, la musique, ça s'achète ! Vous l'ignoriez ??), rendez-vous .


Merci à (sans ordre):
- François-Alexis Degrenier & Jonathan Gowthorpe, image​(​s​)​/​distanza​(​e)
- Benjamin Jarry, Splendid Isolation
- Stefan Lakatos, Collectible Patterns
- Anthony Taillard, Music for trees # 1 Abstract figuration
- Vincent Malassis, passages
et à tous les artistes à venir / avenir...

et bien sûr à toute l'équipe de ce label qui promet, qui promet beaucoup !

mercredi 18 juillet 2012

Sismophone
invite

le mime aphone

((histoire sans paroles))°16


- Les souterrains de São Paulo -

HSP_16_SaoPauloUnderground par le mime aphone


Quand on pense à une gigantesque ville comme São Paulo, que vient-il à l'esprit, à part les plages chics pas bien loin et les favelas délabrées ? Des clichés en somme !

Mais s'il agissait d'aller un peu plus loin, d'imaginer une vie autre à cette ville, une vie musicale, souterraine peut-être, car hors des normes de la musique actuelle (et passée) brésilienne ? Et s'il s'agissait d'imaginer le jazz qui se serait accouplé secrètement aux rythmes traditionnels brésiliens, dans la moiteur d'un cabaret décati ?
Oh certes, il y aurait de la joie de vivre, de l'enthousiasme et de la chaleur, très brésiliens ! Il y aurait évidemment la saudade, qui étreint le coeur, et qui rejoint les lamentations primordiales des esclaves noirs qui ont forgé justement le jazz à la sueur de leur souffrance. Et il y aurait aussi la modernité électronique qui se déglingue, qui dérègle la belle machine à danser huilée comme au premier jour. Forcément, il faut un grain de sel dans l'engrenage, ou plutôt un grain de sable !

Alors, embarquons pour les souterrains de São Paulo, une découverte en un acte du travail du frissonnant duo Rob Mazurek / Mauricio Takara, autrement connu sous le nom "São Paulo Underground" (Sauna: Um, Dois, Três, aesthetics).

mardi 10 juillet 2012

Sismophone
invite

Willy Lee

{musique livresque}°6

- Droonexevelt -


Une mise en abysse floue et imperceptible du pamphlet de Willy Lee (William S. Burroughs pour les non-intimes), Roosevelt After Inauguration, sonorisée dans la caverne primordiale par Joe Preston et Daniel Menche (Cerberic Doxology, Anthem Records).

Il y sera question d'un chien, de babouins et de tout plein d'autres dégénéré(e)s...

samedi 30 juin 2012

Sismophone
invite

Luigi Russolo

{musique livresque}°5

- L'Art des bruits -


Quand un peintre s'intéresse à la musique, quand le bruissement d'un pinceau sur une toile devient instrument de musique, quand les craquements du cadre deviennent autant de rythmes, on peut vraisemblablement imaginer ce qui a conduit Luigi Russolo, en 1913, à écrire son "Art des Bruits", qui a fait de lui, malgré les controverses diverses, le père de toute une nouvelle école musicale, la musique bruitiste.

Somme toute, l'idée est simple, lumineuse et naturelle : pourquoi avoir si longtemps exclu dans la musique occidentale dite "évoluée" tout ce qui fait notre environnement quotidien ? Et pas besoin d'attendre la révolution industrielle, même si elle est un terreau incroyablement fertile ! Le forgeron au travail, un torrent de montagne, une calèche qui claque sur les pavés, sont autant de sons ancestraux qui ont frappé les tympans de nos ancêtres depuis des millénaires. Et à quel titre devraient-ils n'être considérés que comme parasites ou nuisibles, ou même désagréables ? Luigi Russolo a tout simplement clamé que "tout est musique !", et il a bigrement raison !

Alors quelle plus belle rencontre que celle de cet avant-gardiste futuriste et de Martin Tétreault & OTOMO Yoshihide, deux enfants terribles de la manipulation (martyrisation ?) des supports de diffusion musicale, en particulier le vinyl et sa platine ?
Quelle plus belle mise en pratique de l'art des bruits, quels plus beaux intonarumori* quand le craquement volontaire d'un disque volontairement endommagé se mêle, s'immisce, s'invite dans la musique d'abord gravée sans défauts ? Et quand les râclements, stridences, deviennent eux-mêmes évocation d'un train ou de la tempête au loin ?

Il y a réellement osmose entre le message de Luigi Russolo et les sons de ces deux activistes, mais laissons-les plutôt vous expliquer en détail...


Toute la partition musicale est issue du disque 21 Situations de Martin Tétreault & OTOMO Yoshihide, paru en 1999 sur le label canadien Ambiances Magnétiques.

* Luigi Russolo est célèbre pour avoir fabriqué les Intonarumori, des machines produisant des bruits bien spécifiques et contrôlables (intensité du son, effets, hauteur, etc.), en quelque sorte les ancêtres des synthétiseurs actuels.

samedi 23 juin 2012

Sismophone
invite

le mime aphone

((histoire sans paroles))°15

- PlAstAstIC ! -

HSP_15_PlasticOnoBand par le mime aphone



Le plastique, c'est fantastique, surtout quand il est entre les mains de l'ensorcelante ONO Yoko et de son Plastic Ono Band, miroir déformé de celui de John Lennon...


En effet, lorsque le 11 décembre 1970 sort cet OVNI, évidemment la majorité de la profession regarde avec dédain ce disque vraisemblablement qualifié de vocifération informe et inaudible. Comme quoi, l'erreur est humaine. Après entre autres le fameux "Massacre du Tympan" de Stravinsky, ce n'est pas qu'un énième fourvoiement des esprits bien pensants croyant détenir le bon goût universel.

Que dire de ce disque sinon que c'est une incroyable claque dans la g*@&!% ? A mon sens, il est la fondation d'une longue postérité d'explorateurs vocaux et bruitistes, qui ont compris que les cordes vocales sont, comme celles d'un violon, pleines de potentialités alors insoupçonnées, sauf de façon marginale dans certains styles artistiques, en particulier le théâtre kabuki japonais, dont Yoko se veut l'hérétique héritière.

Ce disque frappe autant l'intellect que le sensible, le corporel et l'émotionnel, il met en danger, il pousse dans le dernier retranchement, tant sa radicalité et son avant-gardisme sont pourtant ancrés dans les racines rock et blues qui ont fait la grandeur des Beatles notamment. ONO Yoko fragmente, éructe, implose et se met à intensément briller. Son oeuvre est une collision, mais pas un accident !

samedi 7 avril 2012

Sismophone
invite

le mime aphone

((histoire sans paroles))°14

- tinDeniSticks -

HSP_14_TinDeniSticks par le mime aphone


A ma droite, honneur aux dames, Claire Denis.
A ma gauche, tindersticks.
On voit un ring, on pense à un combat... Mais il va plutôt s'agir d'une étreinte.

Une étreinte entre la cinéaste Claire Denis, "l'africaine", passionnée et passionnante, qui agit dans les marges les plus revigorantes du cinéma français, et le groupe tindersticks, qu'il n'est je pense pas besoin de présenter, tant leur univers a déjà séduit nombre d'oreilles avides.
Une étreinte autour de cinq films, pour lesquels tindersticks a littéralement brodé une cape sonore d'une classe incroyable, toute en délicatesse et en sensibilité, à l'image totale des images de la grande Claire Denis. Autant dire qu'on n'a pas affaire à un film et à une musique de film, on a affaire à une seule entité, un filmusique, ou un musilm, tellement les deux sont indissociables et fonctionnent d'une manière incroyablement naturelle.
De là à dire que Claire Denis habite chez tindersticks et que tindersticks vit en Claire Denis, il n'y a qu'un pas... Franchissons-le avec enthousiasme et plongeons-nous dans cet univers touchant mais jamais à l'eau-de-rose.

tindersticks & Claire Denis, Film Scores 1996-2009, Constellation

- Nénette et Boni, 1996
- Trouble Every Day, 2001
- L'intrus / Vendredi soir, 2002-2004
- 35 rhums, 2008
- White Material, 2010

mercredi 4 avril 2012


LoFi Stories 2.0
invite

le Sismophone


LoFi Stories 2.0

- Carte blanche à DCE -

Cliquez, toutes et tous !

Cette émission a été diffusée il y a presque trois semaines sur Radio Panik à Bruxelles. Un vrai honneur pour moi d'avoir été invitée chez celle par qui tout a commencé, Charlotte, celle-là même qui avait le fameaux étrier, vous vous souvenez ? A découvrir donc un excellent artiste et une personnalité très lumineuse, Dominique Carlier... Belle écoute ! Et merci à toi, Charlotte, si tu me lis :)

lundi 2 avril 2012



Sismophone_15


L'histoire que vous allez entendre n'est pas bien agréable, mais parfois, la vie n'est pas agréable, et il faut faire avec. Toutefois, je vous ai ménagé quelques pauses musicales légères et printanières pour vous permettre de souffler et de reprendre vos esprits !

1 - Jamka, Pari Passu, sub rosa
2 - HangedUp, Clatter For Control, Constellation
3 - Nettle & Dj Scud, Build a fort, set that on fire, theAgriculture
4 - Bastard Noise, "Skulldozer", Deep Six Records
5 - Yamataka Eye, RE... REMIX?, Commons
6 - Bastard D-Struction, Narcissistic Suffering In The Static Understandings, BTK
7 - Jeremiah Cymerman, In Memory of The Labyrinth System, Tzadik
8 - John Butcher Group, somethingtobesaid, Weight of Wax
9 - Pelt, Brown Cyclopaedia, vhf
+ ISCARIOTE666, Doom Machine, BTK

vendredi 30 décembre 2011

Sismophone
invite

Victor Hugo

{musique livresque}°4

- Légendes de l'abîme -



Quel siècle vit-on ? Qu'en dira-t-on dans plusieurs siècles ? Sera-ce une époque légendaire ou au contraire insignifiante, comme l'Histoire en a tant connu ? Un abîme insondable ou au contraire une fière montagne, repère éternel des nations.
Il est bien difficile de le dire aujourd'hui, car la fange de l'instant est toujours très différente de celle d'avant ou de celle qui viendra sans nul doute plus tard. On dit souvent que le pire est à venir, mais de nos jours, beaucoup disent qu'il est là et bien là, le pire.
Alors noirceur ou lumière ? Soyez le Victor Hugo de notre siècle et faites vos prévisions, mais en attendant, jetez une oreille à ce que le maître a dit de nos ancêtres. C'est d'une brûlante actualité... Preuve qui contredit totalement Lavoisier, 'Rien ne se perd, rien ne se crée, l'Histoire se répète !'.

Victor Hugo, La Légende des Siècles, 1859-1877-1883

Arsène Souffriau, Expériences Bimes, Metaphon

samedi 24 décembre 2011

lundi 19 décembre 2011

Sismophone
invite

le mime aphone

((histoire sans paroles))°13

- Les Mutations Goldberg -

HSP_13_MutationsGoldberg par le mime aphone


Habituellement, un(e) ouragan/typhon/cyclone/tornade détruit ; et ne se préoccupe guère de reconstruire ce qui a été détruit.
Par contre, quand Uri Caine * (et sa bande de farfelu(e)s) s'attaque aux mythiques Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach (BWV 988 - 1741), en effet, il détruit, ou plus exactement il déconstruit... et reconstruit. Il reconstruit avec un talent fou, faisant fi des idées préconçues, jouant à déjouer les attentes... Un peu comme un architecte qui donnerait un goût de banlieue froide et industrielle à une forêt reculée du Japon, ou une ambiance de bazar moyen-oriental en pleine Islande.
Autant dire que la suprise est au rendez-vous, et les claviers ont intérêt à être bien tempérés pour supporter les ardeurs anarchiques du maître ouragan. Car rien ne leur sera épargné, électronique comme acoustique ou électrique, le traitement sera de choc !

* L'intégralité des sources sonores utilisées dans ce programme est issue du disque Uri Caine ensemble - the Goldberg Variations, Winter&Winter.

vendredi 26 août 2011

Radio Sonic
invite


le Sismophone

Radio Sonic 2011
- Carte blanche à sub rosa -


Cette émission a été diffusée il y a quelques heures sur Radio Sonic, la radio éphémère du festival des Arts Sonores de Mons, City Sonic. Cette carte blanche au label sub rosa a été à l'initiative de et possible grâce à Kika et Déborah, qu'elles en soient ici sincèrement remerciées :)

Les disques diffusés ont été :
Shukar, Bear Tamers Music
Ulrich Krieger, Fathom
Bisk, Strange Or Funny-haha?
Raudive K., The Voices of the Dead
Oz Fritz, All around the world
Scelsi G., Tre Canti Popolari
Akiyama M., Small Explosions That Are Yours To Keep

Pour en savoir beaucoup plus, et en découvrir encore et encore : sub rosa

dimanche 14 août 2011

Sismophone
invite

le (méchant) mime aphone

((histoire sans paroles))°12

- Rimski-Dvořakov -

HSP_12_RimskiDvořakov par le mime aphone


Une résidence musicale assez particulière vient de prendre fin. Depuis un mois, enfermés dans l'immense cave du mime aphone, subissant les plus odieux sévices, un orchestre symphonique a vécu reclus pour donner naissance au fils caché, bâtard improbable, d'Antonín Leopold Dvořák et de Nikolaï Andreïevitch Rimski-Korsakov, la vision malsaine et obsédante du mime aphone qui s'investit pour l'occasion du pouvoir de donner vie au golem. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le résultat n'est pas tant que ça empreint de ténèbres et de terreur, et il semble bien que le mime aphone, quoique je réprouve en tant que Tigre fondateur la méthode, ait accouché d'un génie. Laissons donc la place à Nikolín Leopoïevitch Rimski-Dvořakov. Musique !

Antonín Leopold Dvořák
- Concerto pour violoncelle et orchestre en si mineur, Op. 104
- Scherzo capriccioso, Op. 66

Nikolaï Andreïevitch Rimski-Korsakov
- Shéhérazade, Op. 35
- Capriccio espagnol, Op. 34
- La Grande Pâque russe, Op. 36

mercredi 27 juillet 2011

Sismophone
invite

le mime aphone

((histoire sans paroles))°11

- Perspectives Musicales -

HSP_11_SYR par le mime aphone


Sonic Youth, tout le monde connaît. Au hasard,
-"Sonic Youth, Sonic Youth... Hmmmmm, oui ça me dit quelque chose, vraiment... Ah, c'est ça, c'est une équipe de basket en NBA !"

Bon, presque tout le monde connaît ce groupe tout aussi mythique qu'avant-gardiste de la scène rock alternative. Mais loin des salles combles et comblées, il existe un petit jardin secret, un espace où s'épanouit en pleine liberté la jeunesse sonique des comparses Gordon, Moore, Ranaldo, Shelley et leurs divers acolytes. Des expérimentations bruitistes, vocales, les deux ensemble, des improvisations aussi, c'est un peu la face cachée de Sonic Youth, mais quelle face ! Quand le bruit devient son et quand les décibels deviennent battements cardiaques frénétiques...

Sonic Youth Recordings / Perspectives Musicales. SYR. Trois heures pour un voyage parmi ces trois lettres.

- Sonic Youth - SYR1- Anagrama
- Sonic Youth - SYR2 - Slaapkamers Met Slagroom
- Sonic Youth & Jim O'Rourke - SYR3 - Invito Al Ĉielo
- Kim Gordon, MORI Ikue & DJ Olive - SYR5
- Sonic Youth & Tim Barnes - SYR6 - Koncertas Stan Brakhage Prisiminimui
- Sonic Youth, Mats Gustafsson & Merzbow - SYR8 - Andre Sider Af Sonic Youth

dimanche 17 juillet 2011



Sismophone_14


Parce que l'été se prête particulièrement bien à la flânerie, pourquoi ne pas vous faire partager ma petite brocante musicale ? Mais attention, bien loins d'être de n-ième main, toutes ces acquisitions sont plutôt de première qualité !

1 - Blevin Blectum, Talon Slalom (http://blevin.lsr1.com/)
* Charmed Eyrie
* Osxmas
2 - Tarantula Quail, Smokin' on Himalayan Folk (http://dapstation.com/)
* Eyes Wide, but Perception Stays the Same
* Dance of the Fire Orbs
3 - Yu Murakami, Contextual (http://bunkai-kei.com/)
* Contextual
4 - Death Grips, Exmilitary (http://thirdworlds.net/exmilitary.php)
* Takyon (DeathYon)
5 - Magdalena Solis, Lady of the Wild Things (http://magdalenasolis.bandcamp.com/)
* Temple Prostitutes
6 - Le Rouge, Oizik (http://sillage-intemporel.bandcamp.com/)
* La tour de guet
7 - Prairie, like a pack of hounds (http://lastarenas.bandcamp.com/)
* i'm so in love i almost forgot i survived a disaster
8 - Ann Eysermans, LAIMEOFUDRE, (http://www.anneysermans.be/)
* transvaal 34-terminus
9 - Emmanuelle Gibello Scènophonie, Labyrinthe / c104 goto N901 (http://emmanuellegibello.bandcamp.com/)
* Pour faire peur aux enfants dans le noir
10 - trorez, Lyriq (http://bunkai-kei.com/)
* Other side

dimanche 1 mai 2011

Sismophone
invite

tout le monde !

((histoire sans paroles))°10

- Un an déjà que ça dure -


1 an = 12 mois = 365 jours
Une année du Sismophone, ça se fête avec 12 secondes du morceau n°1 de 365 disques !
Une plongée (presque) aléatoire dans les entrailles bouillonnantes du Sismophone ! Un collage étourdissant et une collision de styles dignes de cet anniversaire !
Bon plaisir à toutes et tous et que la fête commence !

L'absence de liste de morceaux ne signifie en rien que je m'approprie la musique de toutes et tous les artistes, mais juste qu'avec un bel effort collectif, je suis sûr que vous trouverez tout seuls :)

dimanche 20 février 2011

Sismophone
invite

Georges Perec

(((PeRiEtM-IrEaRpE)))
{musique livresque}°3_1

- Palindrolaños -


Pérou / Perec : une rencontre au sommet !

Mais surtout une rencontre inattendue entre les expérimentations électro-acoustiques du trop méconnu César Bolaños et celles linguistiques du jamais assez connu Georges Perec.
Ainsi, le "Grand palindrome" de G. Perec se frotte à la "structure informatique d'expression sonore" (ESEPCO) de C. Bolaños. Et ça fait des étincelles !

Georges Perec
-"Grand Palindrome" in La clôture et autres poèmes, Hachette/Collection P.O.L., 1980

César Bolaños, Peruvian Electroacoustic & Experimental Music (1964-1970), Pogus
-Canción sin Palabras, ESEPCO II
-Intensidad y Altura


(((SeEiCt-O-rNaDpE)))

{musique livresque}°3_2

- Tentative d'épuisement d'un label norvégien -


Georges Perec convoque, pendant son observation de la place Saint-Sulpice, quelques-uns des fers de lance du label norvégien Rune Grammofon, non pas pour passer le temps plus vite, mais juste parce que c'est de la dynamite !

Georges Perec
-"Tentative d'épuisement d'un lieu parisien" in revue Cause commune, 1975

Rune Grammofon
-Supersilent, 1_2_3_4_8
-Thomas Strønen, Pohlitz
-Skyphone, Avellaneda
-Food, Veggie
-Humcrush, Hornswoggle
-Shining, Grindstone

dimanche 6 février 2011



Sismophone_13



Le jeu du Sismonnaire* vous propose un hommage parodique et humoristique au cultissime jeu des Dictionnaires de la RTBF, mais surtout, il vous propose un bon moment de rigolade sponsorisé par LA FN (et non pas LE FN)...

Voici résumés les indices servant à tenter de deviner l'identité de l'invité mystère :

1 - Julia Kent, Last Day in July, Last Day in July, ©Julia Kent
2 - Loscil, Enthalpy, Triplepoint, Kranky
3 - Third Eye Foundation, Anhedonia, The Dark, Ici d'ailleurs
4 - Pool Players, Polylectic, Way below the Surface, Songlines
5 - Les Momies de Palerme, Solis, Brûlez ce coeur, Musique Fragile 01 / Constellation
6 - Horchata, Acervulus, Basidia, Ad Noiseam

Bonne chance et bon jeu à toutes et tous !


* Toute ressemblance avec le jeu Le Rupo du Missionnaire animé par Bart de Wever sur la VRT serait purement fortuite et accidentelle. La direction de la RTBF décline donc toute responsabilité.

dimanche 23 janvier 2011

Sismophone
invite

le mime aphone


((histoire sans paroles))°9

- Barry Adamson -


HSP_9_BarryAdamson par le mime aphone


-"Tour de contrôle centrale ? Ici, Sismophone BA-CC-HSP9 prêt au décollage !"
-"BA-CC-HPS9, ici, tour de contrôle centrale. Conditions idéales, feu vert ! Bon voyage !"


-"Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, ici le pilotophone, j'espère que vous allez toutes et tous bien. Le voyage à destination d'Adamsonville va démarrer dans quelques instants. Pour vous accompagner, vous aurez l'occasion tout au long du trajet de vous plonger dans l'univers éclectique et prolifique du britannico-classe crooner jazz-électrique-punk Barry Adamson. Nos deux charmantes hôtesses Marie et Céline vont vous proposer le menu et seront ensuite à votre entière disposition.

Surtout, n'attachez pas vos ceintures. Respirez un grand coup.

- MENU -
Soul Murder, Mute Records
As above So below, Mute Records
The Negro inside Me, Mute Records
The King of Nothing Hill, Mute Records
motorlab3 (+ pan sonic), kitchen motors
Oedipus Schmoedipus, Mute Records
Stranger on the Sofa, Central Control
Back to the cat, Central Control

dimanche 16 janvier 2011

Sismophone
invite

Italo Calvino


{musique livresque}°2


- Les voyageurs invisibles -




Voyageurs immobiles en partance pour villes invisibles, embarquement immédiat porte S !
Le rêve est à portée de la main quand les yeux sont fermés, mais quand ils s'ouvrent, le désir l'emporte et la réalité s'incline et vous emmène... loin...là-bas...hors de l'espace et du temps.

Le Sismophone vous propose l'image acoustique d'un voyage initiatique dans les Villes invisibles d'Italo Calvino. Font aussi partie du voyage...

1 - Steve Roach & Vidna Obmana, In the Realm of Twilight - Outlands One, Well of Souls, Projekt
2 - Berangere Maximin, La Mecanique Des Ombres, Tant Que Les Heures Passent, Tzadik
3 - Mick Harris, Full Pull, Abstract Depressionism, A.P.C.
4 - Qaballah Steppers, Where Did It All Go?, Imaginatrix, Baraka Foundation
5 - Oz Fritz, Bell Of Sacre Coeur/Showtime At Giza, All Around The World, sub rosa
6 - Godspeed You Black Emperor!, East Hastings, F# A# (Infinity), Kranky
7 - Jeff Kaiser & Woody Aplanalp, Words Of Jesus In Red (N° 2), Asphalt Buddhas, pfMENTUM
8 - Jeff Kaiser & Woody Aplanalp, Words Of Jesus In Red (N° 4), Asphalt Buddhas, pfMENTUM
9 - Howlin' Ghost Proletarians, The Long Farewell Then It Was The Silence, The Singer, Absurd
10 - Land Of Kush, The Light Over The Ranges, Against the Day, Constellation
11 - Tim Hecker, Mort aux Vaches, Staalplaat
12 - Steve Roach & Vidna Obmana, In the Realm of Twilight - Outlands One, Well of Souls, Projekt

vendredi 31 décembre 2010

dimanche 26 décembre 2010

Sismophone
invite
(et martyrise)

la musique classique


((histoire sans paroles))°8

-DOREMIFASOLLASIDO-




A peine les célébrations de Noël terminées, c'est la dernière ligne droite, parcourue à tombeau ouvert, vers la Nouvelle Année. Excès oubliés, cadeaux déballés (déjà parfois revendus), famille honnie ou vénérée, les yeux vers 2011 sont braqués. Mais avant ça, il faut avec prudence éviter un pylône, solidement ancré en plein milieu du chemin depuis déjà 1939, le monumental concert du Nouvel An à Vienne !
Qui n'a jamais battu des mains sur la Marche de Radetzky ou versé une larme sur le Beau Danube Bleu ?
C'est une institution, ce concert, qu'on le regarde ou pas, qu'on l'aime ou le haïsse, il est là, il existe, contre vents et marées, fier navire précédant la flottille tumultueuse et bruyante qui vogue toutes voiles déployées vers la Nouvelle Année.

Voici mon hommage, mon concert du Nouvel An à moi, prélude au Grand, au Vrai, qui vous fera (peut-être) vibrer le 1er Janvier.


Encore de joyeuses fêtes de fin d'année à toutes et tous, et que la Musique soit !

Ont ou vont ravir vos oreilles :

Jacques Offenbach, La Grande-Duchesse De Gerolstein (Ouverture)
Jean-Sébastien Bach, Toccata et fugue en Ré (BWV 565)
Jacques Offenbach, La Périchole

Emmanuel Chabrier, Bourrée Fantasque / Le Roi Malgré Lui - Fête Polonaise
Alexandre Borodine, Prince Igor - Danse Polovtsiennes [Danse Générale]

Jean-Sébastien Bach
-Le Clavier Bien Tempéré (Prélude En Mi Bémol Mineur)
-Le Clavier Bien Tempéré (Prélude N°5 En Ré Majeur)
-La Passion selon Saint-Jean (BWV 245)

Jean-Sébastien Bach
-Sonate Pour Flûte (BWV 1034 - Andante)
-Le Clavier Bien Tempéré (Prélude N°1 en Do)
-Le Clavier Bien Tempéré (Prélude N°6 en Ré Mineur)

Edvard Grieg, Peer Gynt

Allegri, Miserere
Giovanni da Palestrina, Messe du pape Marcel

Alexandre Borodine, Prince Igor - Danses Polovtsiennes [Danse des Garçons]

Emmanuel Chabrier, Gwendoline (Ouverture)
Edvard Grieg, Peer Gynt

Jean-Sébastien Bach, Suite orchestrale N°2 en Si Mineur (BWV 1067 - Badinerie)

Igor Stravinsky, Le Sacre Du Printemps (piano solo)
-Première partie : Augures printaniers
-Première partie : Introduction

Jean-Sébastien Bach
-La Passion Selon Saint-Jean (BWV 245)
-Messe en Mi Mineur
-Partita N°1 pour violon seul - Sarabande
-Concerto Brandebourgeois N°2 (Andante)

Igor Stravinsky, Le Sacre Du Printemps (piano solo)
-Deuxième partie : Evocation des Ancêtres
Jean-Sébastien Bach, Partita N°1 pour violon seul (Double presto)
Giuseppe Verdi, Nabucco
Jean-Sébastien Bach, Partita N°1 pour violon seul (Tempo di Borea)

Ruggero Leoncavallo, Paillasse
Georges Bizet, Carmen
John Philip Sousa, Semper Fidelis
Johann Strauss I, Marche de Radetsky (Opus 228)

Edwin E. Bagley, The National Emblem
Mikhail Ippolitov-Ivanov, Esquisses Caucasiennes (Suite 1 - Opus 10)

Richard Wagner, le Vaisseau Fantôme

samedi 25 décembre 2010

samedi 11 décembre 2010


! EXCEPTIONNEL !







Sismophone_12




Bonjour !
Il est un peu plus de 16h ce samedi 11 décembre ! Et je suis en direct à la radio ! Youpiiiii ! Enfin !

Bon le podcast n'a pas permis de mettre l'émission en ligne en simultané, c'est dommage... Mais c'était coool !! La voici !

Merci à tous !

1-Pierre-Yves Macé, Nocturnorama, PassagenWeg, Brocoli
2-Miles Davis, Nne (part 2), Dark Magus (Live at Carnegie Hall / 1974), Columbia
3-Sam Shalabi, Saint-Orange, The Trial of Saint-Orange, alien8 recordings
4-Gustav Mahler / Uri Caine, The Drummer Boy, Urlicht/Primal Light, Winter&Winter
5-DNA on DNA, New New, No More Records
6-Shu-De, Tyva-Uriankhai, RealWorld
7-Plug, Untitled, Important Records
8-Koby Israelite, If That Makes Any Sense, Dance of the Idiots, Tzadik
9-Ignatz, Silver Moon... Shine Sun! Sun! Sun!, II, Kraak
10-Little Axe, Short Fuse, Slow Fuse, M&G Records
11-Mecha Fixes Clocks, Mecha's dance, Orbiting with Screwdrivers, alien8 recordings
12-Bästard, Big S (Live Cannes Mai 1994), The Acoustic Machine (Complete Recordings - 1993/96), Ici D'Ailleurs
13-Lonnie Liston Smith & The Cosmic Echoes, Astral Traveling, Astral Traveling, RCAVictor
14-BaBa ZuLa, Bahar, Üç Oyundan On Yedi Müzik, Doublemoon
15-Asian Dub Foundation, S.O.C.A., Punkara, Rinse It Out
16-Kenji Kawai, Reincarnation, "Ghost in the Shell" (bande originale)
17-Sex Mob, Battle at Piz Gloria, Sex Mob Does Bond, Ropeadope Records
18-Russell Mills, her 200 bones, Undark, Em:t